Archive | tai chi chuan

Les dix principes du Tai Chi Chuan – 4 – Distinguer vide et plein

Faire la distinction entre le vide et le plein est le premier principe en Tai chi chuan. Si le poids de tout le corps est positionné sur la jambe droite alors la jambe droite est pleine et la jambe gauche est vide. Si le poids de tout le corps est positionné sur la jambe gauche alors la jambe gauche est pleine et la jambe droite est vide.

C’est seulement après avoir fait la distinction entre vide et plein que nos mouvements tournants seront légers, agiles et sans effort. Si nous ne sommes pas capables de réaliser cette distinction alors nos pas seront lourds et raides. Notre posture sera instable et aisément mise en déséquilibre.

Les dix principes du Tai Chi Chuan – 3 – Détendre la taille

La taille est le gouverneur, le maître du corps. Si la taille est détendue alors les pieds auront de la puissance et nos fondations seront stables. Tous les changements entre le vide et le plein viennent de la rotation de la taille. Aussi, il est dit que la taille est la zone la plus essentielle. Si nous manquons de puissance la cause est à chercher dans la taille.

Les dix principes du Tai Chi Chuan – 2 – Fondre la poitrine et laisser le dos s’étirer

Fondre la poitrine signifie un léger étirement vers l’intérieur de la poitrine qui permet au chi de s’écouler dans le tantien. Il faut absolument éviter de dilater la poitrine car cela aurait pour effet de retenir le chi dans la poitrine, avec pour conséquence une lourdeur dans le haut du corps. Et ceci tend à amener du flottement dans la plante des pieds.

Etirer le dos signifie que le chi colle au dos. Si on est capable de fondre la poitrine alors le dos s’étire naturellement. Si on est capable d’étirer le dos alors la force viendra du dos et on pourra vaincre n’importe quel adversaire.

Les dix principes du Tai Chi Chuan – 1 – L’énergie au sommet de la tête devrait être légère et sensible

L’énergie au sommet de la tête signifie que la tête doit être tenue érigée de façon à ce que l’esprit shen puisse arriver à son sommet. Aucune force ne doit être utilisée. Si on utilise la force alors l’arrière du cou sera raide et le sang et le chi ne pourront circuler. On devrait avoir la sensation d’une sensibilité légère et naturelle au sommet de la tête.

Sans cette énergie légère et sensible, l’esprit ne peut s’élever.

Les dix principes du Tai Chi Chuan selon Yang Chen Fu

Yang Tse propose une traduction des dix principes du Tai Chi Chuan selon la transcription orale de Yang Chen Fu, transcrite par Chen Wei Ming. Cette traduction est issue de l’ouvrage “Yang Family Secret Transmissions” (Douglas Wile, T’ai-chi Touchstones).

L’intégralité des principes est téléchargeable dans l’espace élèves.

L’espace dédié aux pratiquants Yang Tse est ouvert !

L’espace réservé aux élèves des écoles Yang Tse est désormais opérant sur ce site. Il est accessible à partir du menu « Bibliothèque ».

Vous y trouverez des documents pour vous aider dans votre pratique, ainsi que des galeries de photos (stages, événements divers). Demandez à votre enseignant l’identifiant et le mot de passe permettant d’accéder à cet espace.

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes