Héritage de la famille Yang

Yang Sau Chung et Ip Tai Tak. Ip Tai Tak passe près de trente ans auprès de Yang Sau Chung et devient son partenaire de la poussée des mains.

Yang Sau Chung et Ip Tai Tak.
Ip Tai Tak passe près de trente ans auprès de Yang Sau Chung et devient son partenaire de la poussée des mains.

La vocation de Yang Tse est de promouvoir et divulguer la Boxe du Serpent, véritable Tai Chi Chuan de la famille Yang.

Yang Luchan (1799 -1872), créateur du style Yang, apprend le Tai Chi Chuan auprès de la famille Chen. Insatisfait de sa pratique, il part dans les montagnes Wudang afin de chercher un nouveau maître. Il en revient avec une pratique très différente du point de vue interne. La Boxe du Serpent vient d’être créée. Yang Luchan s’installe à Beijing et devient le tuteur personnel de huit princes de la dynastie mandchoue. Il est surnommé « Eight Lords » et a acquis la réputation d’être invincible.

Dès le début, Yang Luchan et ses deux fils n’enseignent qu’une partie de leur art. Leur descendant Yang Cheng Fu, lui, ne se contente pas d’enseigner une partie de ses connaissances. Il transforme le tout en une forme destinée au public extérieur à la famille : le Style du Tigre qu’il propage par la suite. Il transmet le véritable héritage de la famille Yang, la pratique d’origine, uniquement à son fils aîné Yang Sau Chung.

Yang Sau Chung ne transmet la Boxe du Serpent qu’à son premier disciple Ip Tai Tak.

À la fin de sa vie, Maître Ip Tai Tak transmet son savoir à son deuxième disciple Robert Boyd qui, à son tour, enseigne la Boxe du Serpent à James Piotr Blaise.

Lignée de transmission

  • Yang Luchan (1799-1872)
  • Yang Chienhou (1842-1917)
  • Yang Cheng Fu (1891-1936)
  • Yang Sau Chung (1910-1985)
  • Ip Tai Tak (1929-2004)
  • Robert Boyd
  • James P. Blaise

Les vidéos de Yang Sau Chung et de Maître Ip Tai Tak apparues récemment apportent la preuve que le Tai Chi Chuan de la famille Yang était bien la Boxe du Serpent : http://taichi-yang-snake.com/bibliotheque/videos/

L’héritage de Ip Tai Tak, 1er disciple de Yang Sau Chung

Le style Yang, style de Tai Chi Chuan le plus répandu au monde, a été créé par la famille Yang, en Chine au 19ème siècle. Il a été popularisé par le grand maître Yang Cheng Fu (1883-1936), troisième génération de la famille Yang. Son fils aîné Yang Sau Chung (1910–1985), devenu maître à 19 ans, assistant de son père, a été chargé de l’enseigner à travers toute la Chine.

Malheureusement, Yang Sau Chung n’a pas pu accomplir sa destinée de grand maître de Tai Chi Chuan et connaître la célébrité de son père. La guerre, puis la montée du communisme ont contraint Yang Sau Chung à se réfugier à Hong Kong. Là-bas, il a été autorisé à ouvrir une école de Tai Chi Chuan, en toute discrétion. L’école a pris peu d’ampleur et Yang Sau Chung ne s’est pas fait connaître en dehors de Hong Kong. Il a formé deux disciples : Ip Tai Tak et Chu Gin Soon. Ce dernier a émigré aux Etats-Unis, a ouvert une école à Boston et a gagné une certaine renommée. Ip Tai Tak, lui, n’a jamais ouvert d’école. Après le décès de son maître, il a dispensé son enseignement à une poignée d’élèves, de manière non formelle.

Ip Tai Tak montrant l’application de avancer, bloquer et frapper

Ip Tai Tak montrant l’application de avancer, bloquer et frapper

Comme son maître, Ip Tai Tak n’a pas pu se faire connaître en dehors de Hong Kong. Premier disciple, il a passé 30 ans auprès de Yang Sau Chung. Chu Gin Soon, deuxième disciple, a reçu les enseignements de Yang Sau Chung seulement pendant 3 ans. Durant ces 30 années avec Yang Sau Chung, Ip Tai Tak a acquis une immense compétence. Il est réellement devenu un maître de Tai Chi Chuan.

Le Tai Chi Chuan de la Boxe du Serpent (appelé aussi style du Serpent) est son héritage avec son savoir. Selon ses propos, Yang Chen Fu a transmis la véritable pratique de la famille Yang uniquement à son fils ainé Yang Sau Chung qui l’a transmis exclusivement à Ip Tai Tak. Tous les autres élèves ont seulement reçu l’enseignement du Style du Tigre, pratique simplifiée et limitée, créée par Yang Cheng Fu à partir de son style familial appelé style du Serpent.

Le Tai Chi Chuan de la Boxe du Serpent présente de grandes différences avec le Tai Chi Chuan Style du Tigre connu actuellement. En premier lieu, il respecte intégralement les principes du Tai Chi de Yang Cheng Fu. Il met un accent particulier sur le premier principe : distinguer le plein et le vide. Ce principe fondamental pour le bon fonctionnement du Tai Chi est largement ignoré, mal interprété ou négligé dans la pratique de Tai Chi Chuan de nos jours. La Boxe du Serpent permet de développer des positions stables et des déplacements agiles, des mouvements internes du corps semblables aux mouvements des serpents. Elle intègre forme lente, forme du sabre, forme de l’épée, poussées des mains, applications martiales. Mais surtout, elle donne accès à la deuxième forme à mains nues de la famille Yang, forme secrète, légendaire, dynamique, rapide et martiale : la Longboxing qui permet de réaliser (accomplir) un des buts ultimes du Tai Chi Chuan, l’unification du corps.

1965, anniversaire de Yang Sau Chung. Ip Tai Tak est assis à la droite de Yang Sau Chung. Il occupe la place traditionnellement réservée au fils. Cela démontre l'importance du statut de Ip Tai Tak aux yeux de Yang Sau Chung. Chu Gin Soon, pas encore disciple à l'époque, se trouve au dernier rang.

1965, anniversaire de Yang Sau Chung. Ip Tai Tak est assis à côté de Yang Sau Chung. Il occupe la place traditionnellement réservée au fils. Cela démontre l’importance du statut de Ip Tai Tak aux yeux de Yang Sau Chung. Chu Gin Soon, pas encore disciple à l’époque, se trouve au dernier rang.

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes