La Boxe du Serpent

Avec la pratique de la Boxe du Serpent, la manière d’exécuter les mouvements diffère. Un ensemble concret de concepts de travail interne mène à la compréhension complète du Tai Chi Chuan, à l’unification du corps et au développement de l’effet Iron in Cotton. Ces effets oubliés du Tai Chi Chuan se trouvent aujourd’hui à notre portée, grâce à la pratique et aux connaissances de la Boxe du Serpent.

La Boxe du Serpent : le véritable Tai Chi Chuan, héritage de la famille Yang

La famille Yang enseignait uniquement le Style du Tigre, appelé aussi Teaching Style (style à enseigner aux autres), qui ne représente que la surface de sa véritable pratique. Les explications sont restreintes à propos du travail interne constituant le noyau et le moteur de la pratique. Le sens martial est limité.

Avec la pratique de la Boxe du Serpent, la manière d’exécuter les mouvements diffère. Un ensemble concret de concepts de travail interne mène à la compréhension complète du Tai Chi Chuan, à l’unification du corps et au développement de l’effet Iron in Cotton. Ces effets oubliés du Tai Chi Chuan se trouvent aujourd’hui à notre portée, grâce à la pratique et aux connaissances de la Boxe du Serpent.

Principales caractéristiques de la Boxe du Serpent de la famille Yang

  • Flexibilité et élasticité exceptionnelles dans tous les mouvements
  • Deux formes à mains nues : forme lente (Tai Chi Form) et forme rapide (Long Boxing)
  • Qi Gong de la famille Yang
  • Six méthodes traditionnelles de poussées des mains, exercices de Fa Jin de Maître Ip et trois formes avec les armes
  • Mouvements des bras simples, courts et resserrés
  • Pas et déplacements rapides, agiles et dynamiques grâce à la répartition du poids à 100% sur la jambe porteuse, à hauteur normale
  • A l’image des mouvements d’un serpent, les déplacements s’exécutent d’un côté à l’autre, selon une règle de base du Tai Chi Chuan : éviter les conflits
  • Muscles profonds, nommés aussi muscles du noyau, retrouvant leur degré de mobilité maximum et jouant un rôle déterminant dans le positionnement et l’équilibre de la structure corporelle
  • Articulations des genoux maintenues en état d’ouverture. Ce qui élimine la pression exercée par le poids du corps et assure une excellente circulation de l’énergie dans les jambes.

La Boxe du Serpent réalise véritablement ce qui est écrit dans le classique du Tai Chi Chuan

« Quand une partie du corps bouge, tout bouge et quand une partie du corps s’immobilise, tout s’immobilise ». Cette phrase signifie que le corps entier doit être unifié dans la pratique du Tai Chi Chuan. Il ne s’agit pas de la synchronisation mais plutôt de la manière concrète de se mouvoir.

Le résultat de la pratique de la Boxe du Serpent est l’apparition de l’effet Iron in Cotton. Une puissante énergie se concentre dans les bras, leur procurant puissance et agilité.

Powered by WordPress. Designed by Woo Themes